DJILLALI MEHRI

L’itinéraire de Djillali Mehri,

un homme d’affaires algérien.

Djillali Mehri est né le 15 décembre 1937 dans l’oasis d’El-Oued en Algérie. Il est marié et père de six enfants.

 

Actif en Algérie depuis 1962 dans les domaines du commerce, de l’immobilier, du tourisme, de l’hôtellerie, de l’agriculture et de l’industrie, il étend son champ d’activité au monde des affaires internationales dès 1965.

 

En 1982, Djillali Mehri crée à titre personnel la fondation « Daouïa » du nom et en hommage à sa mère, association qu’il préside et qui ne jouie exclusivement que de ses dons personnels. Les objectifs de l’association sont la prise en charge d’enfants atteints de maladie graves et l’aide aux familles nécessiteuses. Via la fondation, Djillali Mehri a entre autres offert des ambulances et équipé des hôpitaux en appareils d’hémodialyse et en scanners en Algérie.

 

En hommage au peintre Etienne Dinet dont il est un fervent admirateur et grand collectionneur, dans le cadre d’un mécénat privé en France, il a longuement participé à la promotion des œuvres de jeunes peintres d’origine maghrébine.

À titre privé il est propriétaire d’une des plus importantes collections d’œuvres orientalistes dans le monde et a participé activement en 2003 à « Djazaïr, une année de l’Algérie en France » en organisant l’exposition d’une sélection de ses tableaux à l’Hôtel Dassault sur les Champs Elysées à Paris, intitulée « Invitation au voyage ».

 

Cette manifestation fût l’occasion de la parution d’un livre d’art édité à compte d’auteur couvrant l’ensemble de sa collection permettant ainsi de faire connaître ces œuvres au public.

 

En tant qu’investisseur, il crée le GIMMO (Groupe d’Investisseurs du Maghreb et du Moyen-Orient) holding dont il est le principal actionnaire et fondateur. Il est mandaté par ce groupe pour réaliser des investissements.

 

Djillali Mehri ayant une grande expérience dans l’industrie touristique, s’investit très activement dans le développement de ce secteur d’avenir en Algérie. En janvier 2005, un contrat de partenariat a été signé avec le Groupe ACCOR et la société mixte SIEHA créée pour réaliser une chaîne hôtelière d’établissements de catégorie moyenne gamme de types IBIS et NOVOTEL couvrant l’ensemble du territoire algérien. Le premier établissement sur les 24 programmés a ouvert ses portes en janvier 2009 à l’aéroport d’Alger sous l’enseigne IBIS et depuis 6 nouveaux hôtels (IBIS et NOVOTEL) sont entrés en exploitation à Oran, Tlemcen, Constantine et Sétif ; un NOVOTEL est actuellement en cours de réalisation sur le site de l’IBIS Aéroport d’Alger.

Djillali Mehri est déjà propriétaire depuis 1967 d’un hôtel cinq étoiles, le « Royal Hôtel », situé à Oran. De très importants travaux de réhabilitation ont été réalisés pour faire de l’établissement le fleuron de l’hôtellerie algérienne, le positionnant au rang des grands palaces de réputation internationale. Le « Royal Hôtel » a intégré la collection d’hôtels d’exceptions MGALLERY du réseau ACCOR.

 

A El-Oued, est ouvert à la commercialisation depuis le 25 septembre 2016 « La Gazelle d’Or », un important complexe touristique saharien de luxe d’une capacité de 300 lits avec hébergement en villas et tentes érigées dans une architecture locale et équipé d’un centre de conférences polyvalent de 500 places. Un hôtel de 120 chambres de type économique, « La Coupole », a ouvert ses portes à la même date ; ce dernier étant destiné à satisfaire une clientèle touristique et d’affaires, de passage à El-Oued.

Groupe MEHRI - 7, rue du 24 Février 1956 (ex Serpaggi) 16.000  Alger - Tous droit réservés - Reproduction interdite - © 2017 - Création :